LE MARIAGE DE FIGARO

"Le pétillant spectacle de Jean-Paul Tribout met en exergue la gaieté et l’optimisme qui caractérisent Le Mariage de Figaro. Son univers visuel inspiré de Fragonnard est un mélange de sensualité libertine et de légèreté empreinte d’humour, que l’on retrouve dans le jeu des acteurs." - Gilles Costaz du "Masque et la plume"

"On sait gré à Tribout et à sa troupe de sa fidélité rigoureuse à l’esprit de la pièce, le texte dans sa vérité et sa limpidité servi par une mise en scène superbement rythmée, des acteurs très investis et un excellent Figaro" -  L’avant scène théâtre

 

Auteur : Beaumarchais
Scène et Public
Mise en scène : Jean Paul Tribout
Avec : Eric Verdin (Le Comte Almaviva), Marie Christine Letort (La Comtesse), Eric Herson Macarel (Figaro), Katia Miran (Suzanne), Claire Mirande (Marceline), Pierre Trapet (Antonio), Alice Sarfati ou Marie L'Hotellier (Fanchette), Guillaume Jacquemont (Chérubin), Jean Paul Tribout ou Jean-Daniel Laval (Bartholo), Laurent Richard (Bazile), Jean-Marie Sirgue (Don Gusman Brid’oison)
Décors : Amélie Tribout et Jean-Paul Letellier
Lumières : Philippe Lacombe
Costumes : Aurore Popineau

Horaire : 18h00
Relâches les 12, 19 et 26

Genre : Théâtre - à partir de 10 ans
Durée du spectacle : 2h00

Tout a été dit sur Le Mariage de Figaro, toutes les analyses faites, toutes les lectures envisagées, une chose est sure, nous sommes en présence d'un chef d’œuvre.

Quelles furent l'influence et la portée politique du texte ? Personnellement je n'imagine pas Beaumarchais taillant sa plume pour préparer la prise de la Bastille mais plutôt utilisant son génie, de dramaturge joyeux, pour soutenir les revendications d'une classe montante, la bourgeoisie, pour réclamer, dans tous les domaines, la liberté. S'agit il d'une pièce à thèse ?

Certes on trouve dans Le Mariage des thèmes nouveau : Figaro, contrairement à Scapin dont il est inspiré ne travaille pas comme le héros de Molière, pour ses jeunes maitres mais pour lui même. On y entend une apologie de ce qu'on appellerait aujourd'hui la méritocratie, un plaidoyer pour les femmes aux accents franchement féministes, mais pour faire passer toutes ces idées neuves Beaumarchais utilise une arme imparable : le rire.

Ce spectacle est co-produit par Sea Art et la ville de Saint-Germain-en-Laye. Avec le soutien de la SPEDIDAM et de l'ADAMI.